DSC01588

Jours 32, 33 : Koh Lanta

Déjà 3 jours que j’ai trouvé mon petit coin de paradis, Koh Lanta. Loin de l’agitation de Ko Phi Phi, mais qu’à 1h de ferry, l’île de koh Lanta est longue de 30km, large de 6 et à 99% musulmane. Et j’y retrouve enfin ces sourires précieux sur les visages. J’y trouve la chambre du pauvre du Pada Hôtel, un petit prix pour une vue sur un mur, mais avec salle de bain, climatisation et eau chaude. Le grand luxe après ma chambre miteuse de Phi Phi. Je passe une première soirée avec un Allemand qui part avant le levé du soleil pêcher des calamars en mer (mais tient son énergie, et ses pupilles dilatées, du yaba), une Norvégienne bien décidée à venir vivre ici et le nouveau patron de Dubaï. Le lendemain je profite des 2km quasi-déserts de Klong Nin Beach, de son eau turquoise et du Moon Bar. Je passe la soirée avec le patron qui m’invite a partager sa chicha importée de Dubaï, me parle religion, travaille avec les locaux (j’apprends que le salaire minimum est de 350$ par mois), du tsunami et de ses projets. Hier, je retrouve Seb et Ludo, rencontrés par l’intermédiaire des Belges à Phi Phi. On passe un peu de temps à la plage oû on rencontre Raphaël, du sud de la France et Kyle, de Nouvelle-Zélande, qui vivent à Londres. Ils sont tâcheurs de costumes pour le Cinéma. Ils viennent de vieillir, salir, tacher et s’assurer des raccords sur les plateaux des costumes de Clooney, Blanchet et Damon pour Monuments Man et devraient travailler sur le prochains Star Wars. Mais ils ne savent pas jouer au Volley.

On se retrouve aujourd’hui à 8h30 et on part en direction du sud de l’île en 125cc. Ludo, peu confiant en ses talents de pilote, monte derrière moi et pousse des cris à chaque virage. On prend un café dans une paillote au milieu de la forêt et on suis à pied un chemin qui longe la rivière jusqu’à la Tiger cave où vivaient des familles de tigres il y’a moins de 40 ans. On reprend la route vers la déserte plage d’Ao Nui pour un peu de foot et de snorkling et on se prend pour les aventuriers de Koh Lanta, et on rejoint les chutes de Ao Klong Jark  qu’on atteint après 50 minutes de marche dans la jungle. On embarque à nouveau sur nos montures à travers les routes sinueuses pour rejoindre le Parc National de Koh Lanta où l’on profite du paysage et son phare abandonné, des singes qui vivent aux alentours (l’un d’eux essaye de voler le sac d’une touriste qui se baigne sans s’en douter) et on fait les 2km de parcours à travers la biodiversité locale. On rentre ensuite en faisant un arrêt chez Shanti Shanti, un maître glacier français, avant de rejoindre le Moon Bar pour tomber de fatigue sur une chaise longue en même temps que le soleil qui se couche sur la mer d’Andaman et laisse place aux lueurs des bateaux de pêcheurs à l’horizon.

Koh Lanta est grande, déserte, hippie et incroyable. Elle est aussi rempli de voyageurs venus pour quelques jours, et restés quelques semaines. Il n’y a pas tant de choses à y faire, et pourtant on s’y sent bien. Je m’y sens bien.

Aujourd’hui, jour 34, on part en scooter vers la vieille ville pour déjeuner, on passe par Long Beach et on depose Ludo a l’hotel pour qu’il reparte vers Bangkok. Demain avec Seb, depart 8h pour la prochaine destination : Koh Tao !

 

DSC01529

DSC01537

DSC015

DSC01571

DSC01576

DSC01581

DSC01588

DSC01592

DSC01606

DSC01609

DSC01612

DSC01542

 

Leave A Comment?