DSC01322

Jours 27, 28 : Ko Phi Phi Don

Ko Phi Phi Don, c’est comme le paradis. Avec un peu plus de gens trop musclés, de tee-shirts et bikinis fluos, de tatoueurs et de buckets (un saut rempli d’alcool fort, de soda et de redbull pour le prix d’une bière). Après l’authenticité du nord de la Thailande et du Laos et les temples de Siem Reap, c’est étrange d’avoir plus de facilité à trouver des burritos ou des burger qu’un Pad Thaï sur cette petite île de la mer d’Andaman. Mais les paysages découverts après ces 2 heures de ferry depuis Phuket valent le déplacement. Après m’être installé à la Coco Guesthouse, je pars découvrir la ville. Le centre ville est très petit (l’île ne fait que 24km carrés) mais très animé, rempli de boutiques, de restaurants, de bars et d’écoles de plongée. On le parcourt à pied, il n’y a aucune voiture ou scooter ici. La plage principale d’Ao Lo Dalam est superbe, mais bondée. Je me trouve un transat à 100 baht, un banana shake, et profite du soleil caniculaire avant d’aller prendre un bucket au Raggae Bar, où on t’en offre un si tu monte sur le ring pour affronter d’autres farang sous les cris du public. Peut-être un autre soir! Le lendemain, je me lève tôt et pendant que je prends mon café au Garlic Restaurant, un moine passe pour son offrande. La propriétaire se met à genoux devant lui, et en échange d’une banane et d’un coca, il lui chante une prière. Ensuite, je profite presque seul de la plage paradisiaques. Seuls les bouteilles de bière et les mégots jonchant le sable rappelant les fêtards toujours au lit. Le reste de la journée est tranquille, suivant le rythme de l’île, jusqu’au coucher du soleil au viewpoint de Phi Phi. Après une ascension sportive dans la montagne qui suit les panneaux d’évacuation vers les hauteurs en cas de Tsunami, je découvre l’incroyable vue sur l’Isthme village. Je discute moustiques avec le propriétaire multilingue du restaurant adjacent, et n’ai plus qu’à profiter d’un autre couché de soleil à couper le souffle… En attendant ma première intoxication alimentaire sévère qui va me clouer au lit tout le lendemain…

DSC01327

DSC01338

DSC01322

DSC01346

DSC01357

DSC01388

DSC01423

DSC01512

Tagged:
  1. Marie-Laure

    Hello!!! J’espère que tu vas mieux…que ton estomac s’est remis d’aplomb ?? Tt à l’air paradisiaque!!! Bizzzz

Leave A Comment?