DSC01867

Jour 40 : Bangkok – Silom

On quitte Koh Tao à bord du Ko Jaroen 1, qui de loin ressemble à un bateau de marchandises. Et qui de près est un bateau de marchandises. On se glisse derrière un bulldozer qui débarque du gravier sur le quai pour rejoindre nos couchettes, qui s’avèrent relativement propres, et on prend le large pour 8h de traversée. Après le tangage vertical du speedboat entre les iles qui frappait viollemment les vagues, on est « bercé » par un ballottage lent mais perpétuel horizontal, et on ne grappille que quelques heures de sommeil alors qu’on est débarqué à 5h du matin à Surat Thani. On prend un taxi direction l’aéroport où des épisodes de Big Bang Theroy nous aident à passer les 5h d’attente. Arrivé à Bangkok, on rejoint le quartier de Silom et j’installe mon backpack dans un dortoir du Lub D. Silom (que je quitterai le lendemain pour rejoindre Jo au Silom Art). Après mon premier séjour à Bangkok à Siam Square, quartier shopping de Bangkok, j’ai plaisir un rejoindre un quartier vivant. Je retrouve Jo pour un riz au porc basilic dans un micro-restaurant d’une ruelle dont la cuisine est sur le trottoir, et on passe le début de soirée à déambuler dans les marchés de nuit, alors que les restaurants et étals du jour se transforment en stade de championnat du monde de Ping Pong (sans raquettes), bars de strip-tease etc… On termine cette longue journée par une ascension en haut du Sky Bar, situé au 64e étage de la State Tower. Il offre un panorama incroyable sur la ville, la rivière Chao Phraya, et sur la Sathorn Unique, une tour de 49e étage dont la construction a débutée au début des années 90 lors du boom économique de la ville. Elle devait être le fleuron des logements de luxe pour la classe aisée de Bangkok mais n’a jamais été habitée, la construction ayant été stoppée avec la crise économique. Depuis, elle est abandonnée et hantée selon les locaux, qui l’appellent la Ghost Tower. Après une bière qui nous coûte le prix d’une nuit à l’auberge au milieu de gens trop bien habillés, on rentre à pied jusqu’au Lub D. Sur la route, je vois ma première bagarre, mon premier accident de la route, et mon 274e rat de la taille d’un chat. Je suis bien de retour à Bangkok !

DSC01819

DSC01826

DSC01827

DSC01831

DSC01834

DSC01839

DSC01840

DSC01847

DSC01851

DSC01867

DSC01860

Leave A Comment?